Notre site utilise des cookies pour personnaliser et améliorer votre confort d'utilisation. En utilisant notre site, vous acceptez l'usage des cookies.

ACHAT OR PARIS
LE COMPTOIR D'OR RÉAUMUR

Transformez vos vieux bijoux en €uros
Appeler Maintenant

Quelle est la répartition de l'or dans le monde ?


Depuis la découverte de l’or par les Egyptiens dans l’antiquité, les hommes n’ont cessé d’exploiter le métal précieux, symbole de richesse et de magnificence… 

Au cours de l’histoire, les terres connues pour leur abondance en or étaient perçues comme de véritables eldorados. 

Elles ont attirés en masse des orpailleurs venus du monde entier rêvant de fortune. 

Aujourd’hui encore certains partent tenter leur chance sur les fleuves de Guyane ou les rivières d’ailleurs… 

Et dans le contexte actuel, certains se livrent à une véritable course à l’achat d’or.


Lovely images across all devices


1.4X faster on any mobile device


2X as many logo options for retina devices


Amazing user experience

Tout l’or du monde

Sur la surface du globe, on compterait en moyenne 0,004 mg d’or par m3 de matière. 

En moyenne, il faut extraire 1 tonne de roche pour obtenir 5 grammes d’or quand on est sur un filon, ce qui représente un travail très laborieux, bien souvent effectué dans des conditions très difficiles. 

Un certain nombre de pays africains doit vendre son or, parfois bien en dessous du cours, pour obtenir certaines matières premières essentielles à la subsistance de sa population.

Nous produisons plus de 2000 tonnes d’or dans le monde par an, soit environ 6 kg par jour. 

Depuis les premières extractions, tout l’or produit dans le monde représenterait seulement l’équivalent d’un cube de 21 m de côté, équivalent à 171 300 tonnes (chiffres d’avril 2012)! 

On a déjà produit plus d’or qu’il n’en reste à découvrir, ce qui laisse présumer une prochaine forte augmentation du prix de l’or. 

La recherche de nouveaux filons ne donne pas grand-chose, il est donc peu probable que l’on découvre de nouveaux gisements conséquents capables de changer la donne. 

L’or ne se renouvelle pas, on attend donc une pénurie dans les 15 ans à venir si l’exploitation du métal précieux continue au rythme actuel. 

En 2012, l’or était réparti comme suit : environ 50 % étaient utilisés pour la joaillerie, soit 85.700 tonnes d’or, environ 2 % étaient répertoriés comme perdus soit «3400 tonnes d’or, environ 12% étaient alloués à l’industrie, soit 20500 tonnes, environ 17% étaient destinés à l’investissement privé soit 29000 tonnes et environ 19% constituaient les réserves des banques centrales soit 32500 tonnes. 

Une répartition inégale de l’or

L’or est inégalement réparti dans le monde mais on en trouve sur presque tous les continents. 

Etonnamment, les pays producteurs ne sont pas toujours les plus riches en métal jaune, souvent obligés à vendre de l’or par nécessité économique, et les états qui achètent de l’or à d’autres pays producteurs sont souvent également producteurs eux-mêmes. 

La répartition de l’or dans le monde est complexe. Il faut bien dissocier les réserves minières d’un pays, des réserves des banques centrales d’Etats qui n’ont aucune corrélation !

Les fonds d’état ou fonds souverains et la réserve d’or

Le « fond d’état », c’est-à-dire l’ensemble des ressources en or exploitables d’un pays, n’a pas grand-chose à voir avec les réserves d’or d’un pays. 

Par exemple, l’Arabie Saoudite possède un fond souverain qui occupe la seconde place alors qu’elle n’est que 16ème au classement mondial des pays si l’on prend en considération sa réserve d’or. 

Les Etats-Unis qui se situent à la 1ere place du classement mondial des pays selon leur réserve d’or, possèdent un fond souverain qui occupe la 18ème place. 

Singapour se place en tête du classement en ce qui concerne le fond d’état mais possède une réserve d’or très peu conséquente…

Les réserves des banques centrales

Actuellement, on assiste à une véritable course de stockage de l’or dans le monde ! 

Les banques centrales conserveraient plus de 30000 tonnes d’or dans leurs coffres dont plus de 10000 tonnes seraient détenues par les banques européennes. 

Face à l’inflation et à la crise financière mondiale, les états accumulent des réserves, l’or a le vent en poupe… 

Les Etats-Unis ont constitué la plus grosse réserve d’or mondiale avec plus de 8000 tonnes d’or contenu dans ses coffres, ce qui représente plus de 300 milliards de dollars. 

L’Allemagne suit avec ses 3400 tonnes de réserve, puis vient le FMI avec presque 3000 tonnes de réserve et l’Italie avec plus de 2500 tonnes de réserve qui se place au 2nd rang des pays européens. 

Après arrive la France avec plus de 2000 tonnes de réserve pour près de 80 milliards de dollars, puis la Chine avec plus de 1000 tonnes de réserve qui se place au 6ème rang mondial, suivie par la Suisse avec plus de 1000 tonnes de réserve également et de la Russie avec un peu moins de 1000 tonnes de réserve. 

On trouve ensuite le Japon et ses 700 tonnes de réserve, puis les pays bas qui approchent les 600 tonnes de réserve et l’Inde avec plus de 500 tonnes de réserve. 

La Banque Centrale Européenne avec plus de 500 tonnes également, et enfin, viennent Taïwan avec 400 tonnes de réserve, le Portugal et ses 350 tonnes de réserve et le Venezuela avec plus de 211 tonnes de réserve… 

En ce qui concerne la zone européenne, si on cumule les réserves des banques centrales française, italienne et allemande, on dépasse celles des Etats-Unis. 

 Quant à la Chine, qui est actuellement le premier producteur avec plus de 300 tonnes d’or produit par an, elle pourrait bien détrôner les Etats-Unis en ce qui concerne sa réserve d’or, et s’imposer comme le premier détenteur d’or au monde dans les années à venir avec la volonté de dépasser les 10000 tonnes dans la prochaine décennie ! 

Des pays comme la Corée du Sud, le Kazakhstan et la Russie sont à surveiller car ils investissent en masse dans le métal précieux.

Les réserves minières en or

Si on se penche sur l’ensemble des réserves des mines d’or mondiales, on compte 3 milliards d’onces d’or dont 107,3 millions d’onces sont contenues en Alaska dans la mine de Peeble, dont 88 millions d’onces seraient en cours d’exploitation dans la mine de Grasberg en Indonésie et dont 63,9 millions d’onces constitueraient les réserves de la mine KSM Deposit au Canada. 

Les réserves minières mondiales d’or sont estimées à plus de 50000 tonnes. 

L’Amérique du Nord compte une grande partie de ces réserves mondiales avec 34% des stocks, suivie par l’Asie, l’Afrique et l’Amérique du sud hébergeant chacune 17% des stocks. 12% des stocks sont localisés en Australie, et 8% des stocks se trouvent au Pérou, pour les principaux gisements. 

La quasi-totalité de l’or contenue sur le continent africain se situe en Afrique du Sud. 

 Ce pays dispose des plus grosses réserves mondiales, soit 36000 tonnes d’or à exploiter mais son extraction est couteuse et complexe. 

La teneur en or des minerais

Attention, il faut toutefois noter que tous les minerais n’offrent pas la même teneur en or. 

C’est-à-dire qu’une tonne de minerai ne contient pas le même nombre de gramme d’or partout dans le monde. 

Les minerais les plus riches sont localisés en Afrique du Sud pour environ 20 grammes d’or par tonne de minerai et au Canada avec 18 grammes d’or par tonne de minerai, suivis par les Etats-Unis avec 5 grammes d’or par tonne de minerai. 

Enfin, il faut être conscient que la spéculation parvient à modifier le prix de l’or, les traders en échangeant des quantités virtuelles bien supérieures à ce qu’ils possèdent réellement sont souvent pris au dépourvu lorsque les investisseurs demandent la livraison physique du métal. 

Les effets de leviers permettent d’acheter ou vendre de l’or en quantité bien supérieure à ce qui existe, et permettent à certains états de maintenir des prix d’achat d’or bien inférieurs à ceux que le marché de l’offre et la demande physique pourraient atteindre. 

Idem pour l’argent métal.

Par Philippe Chikli

Nous contacter